Avant l’arrivée de la saison hivernale, il est toujours bon de préparer et de booster son système immunitaire avec nos chères vitamines.

Sachez qu’elles ont toutes plusieurs rôles à jouer et qu’il ne faut en négliger aucunes sous peine que l’organisme nous rappelle gentiment à l’ordre.

C’est pourquoi en micronutrition, nous parlerons de vitaminothérapie. Notre meilleure alliée pour cette période (mais également pour tout l’année) est la vitamine C.


Qu’est-ce que la vitaminothérapie ?

C’est une supplémentation en vitamines en fonction de nos problématiques à l’instant T. Il est bon de consulter un professionnel pour cibler au mieux nos besoins si y a dysfonctionnement. En préventif pour soutenir l’organisme ou bien en curatif si une carence est avérée.


Parlons un peu de ces demoiselles

Les vitamines sont vitales pour le bon fonctionnement de notre organisme. Elles sont au nombre de 13 dont 4 qui sont liposolubles ( dissoutes dans les lipides donc dans les graisses) et 8 hydrosolubles donc solubles dans l’eau.

Le problème c’est que les vitamines peuvent être détruites par le stress, le tabac, la pollution et la cuisson à forte température. Il faut aussi savoir que les vitamines hydrosolubles se perdent dans la cuisson à l’eau et cela participe aux carences vitaminiques.

 

Les vitamines liposolubles sont : les vitamines A, D, E, et K.

Les vitamines hydrosolubles sont  principalement les vitamines du groupe B : B1, B2, B3, B5, B6, B9 et B11 et la vitamine C.

 

Même si l’alimentation nous apporte une bonne dose de vitamines, une carence peut se créer en l’espace d’un mois de temps pour toutes les raisons évoquées plus haut. De plus, au vu des sols de plus en plus pollués et la cueillette de plus en plus précoce ( les fruits n’ont pas le temps de synthétiser toutes les vitamines puisque le processus se fait en général 10 jours avant complète maturation), les fruits et légumes ne sont plus aussi riches en vitamines et oligoéléments qu’il y a encore 50 ans. A titre d’exemple, il faudrait manger 21 orangesaujourd’hui pour avoir autant de vitamine qu’une seule orange dans les années 50. C’est pourquoi il peut être utile de temps en temps de se supplémenter en vitamines. L’effet maximal après ingestion est de 8 à 14 heures.

Toutefois, attention à la toxicité ( qui peut devenir grave) lorsqu’il y a des excès pour les vitamines liposolubles puisque ces vitamines sont stockées dans les cellules graisseuses alors que les vitamines hydrosolubles sont éliminées via les urines en permanence ( pas de stockage avec elles donc aucun risque).


Zoom sur la vitamine C, que l’on nomme aussi acide ascorbique

La vitamine C est un puissant antioxydant qui limite les effets du stress oxydatif, en plus de défendre et booster notre système immunitaire. Elle nous défend contre les effets nocifs de la pollution et elle est préventive contre les bactéries et virus. Pour la vitamine C, il n y a pas de risque de toxicité en cas d’excès puisqu’elle sera éliminée par les reins.

Les champs d’actions de la vitamine C :

– La vitamine C est un anti-radicalaire qui lutte contre le stress oxydatif.

– La vitamine C est un stimulant du système immunitaire.

– La vitamine C lutte contre la fatigue cellulaire en stimulant l’organisme et c’est cela qui nous fait nous sentir en meilleure forme, c’est pour ça qu’elle ne perturbe pas le sommeil.

– La vitamine C nous rend beau puisqu’elle soutient la peau ( activité antioxydante contre les UV).


Où peut-on en trouver ?

On peut trouver la vitamine C dans les fruits, groseille, fraise, agrumes, acérola, kiwi, légumes frais, le chou-fleur, les choux de Bruxelles, brocolis, poivrons, pomme de terre, persil, etc.

En cas de supplémentation, il faut préférer des produits comportant de la vitamine C naturelle extraite d’Acérola.


Connaissez-vous la vitamine C liposomale ?

La concentration sanguine de vitamine C liposomale est 1,5 à 2 fois plus élevée que la vitamine C classique. Grâce aux liposomes, la vitamine C se diffuse progressivement sa concentration sanguine reste élevée dans le sang et ne provoque pas l’effet «coup de fouet » des vitamines C classiques. De plus, la forme liposomale va protéger la vitamine C de diverses attaques qui pourraient la dégrader et gêner son absorption, comme l’acide gastrique.

A noter que la vitamine C est une très bonne alliée contre le rhume soit en préventive soit en curative, elle peut faire diminuer le nombre de jours enrhumés ( et on l’en remercie grandement ).


© Dany Boutignypage4image14027824

Aller au contenu principal