Via un reportage, ADNR Formations met à l’honneur ces apprenants qui ont passé leur mémoire. Nous vous présentons Marianne qui nous a proposé un mémoire très enrichissant sur l’accompagnement naturopathique des troubles de la fertilité.

Bonjour Marianne,

Tout d’abord bravo pour votre réussite de soutenance de mémoire. Merci d’accepter de nous en parler et de partager avec nos lecteurs. Quel était votre thème de mémoire, pourquoi l’avoir choisi ? :

Mon thème de mémoire était l’accompagnement naturopathique des troubles de la fertilité. J’ai choisi ce thème car il est en lien avec les études de sage-femme que j’ai fait. Même si aujourd’hui je
n’exerce pas en tant que sage-femme (je me suis tournée vers le dentaire avant de finalement trouver ma voie avec la naturopathie !), la périnatalité est un sujet qui me tient toujours à cœur et je voulais utiliser mes connaissances pour la réalisation de mon mémoire.

Quels axes avez-vous décidé de mettre en avant ?

J’ai tout d’abord présenté l’infertilité avec des définitions et des chiffres qui montrent que les couples ont aujourd’hui de plus en plus de difficultés à concevoir. Puis j’ai présenté les différentes causes qui peuvent expliquer l’infertilité et j’ai mis en avant les techniques naturopathiques que l’on peut mettre en place pour accompagner au mieux les couples dans leur projet.

Dans l’élaboration de votre mémoire avez-vous eu contact avec des professionnels de santé et/ou des professionnels de la naturopathie pour compléter l’accompagnement de l’équipe pédagogique ?

J’ai rédigé mon mémoire en faisant des recherches à la fois scientifiques (études pubmed) et dans des livres de professionnels de la naturopathie en complément des cours d’ADNR.

Comment voyez vous votre évolution dans le milieu de la naturopathie maintenant que vous avez réussi votre formation ? Pensez-vous ouvrir un cabinet ? Devenir salarié ? …

Maintenant que je suis diplômée, je souhaite ouvrir un cabinet. Je suis actuellement en train de créer ma micro-entreprise. Je souhaite dans un premier temps garder mon travail à mi-temps que je vais compléter avec mon activité de naturopathe. Puis par la suite j’espère pouvoir me consacrer à 100% à mon entreprise.

Pensez-vous générer des synergie avec d’autres professionnels ?

Mon local se trouvant au sein du cabinet dentaire dans lequel j’exerce déjà en tant qu’assistante, nous souhaitons travailler de manière à ce que les patients/consultants puissent être redirigés vers l’un ou l’autre pôle (les problèmes dentaires étant souvent en lien avec d’autres troubles physiques/émotionnels, il y a à mon sens un réel travail de prévention et d’accompagnement en naturopathie). Je souhaiterais également pouvoir travailler en collaboration avec des sage-femmes en lien avec mon thème de mémoire ou pour apporter un accompagnement global aux femmes autour de la périnatalité. De manière générale je suis pour la médecine intégrative et je suis persuadée que les synergies avec d’autres professionnels (de santé ou non) sont essentielles.

Au cours de ces quelques mois passés en votre compagnie nous avons eu à cœur de partager avec vous un maximum de connaissances. Et encore une fois, bravo pour votre réussite. Pour conclure, si vous aviez quelques mots pour votre école, quelques seraient-ils ?

Je suis reconnaissante d’avoir été formée par ADNR. Je vous remercie pour votre pédagogie, votre disponibilité, votre bienveillance, la qualité des cours, les moments de partage en stages pratiques, et votre engagement pour faire avancer la profession !

Merci beaucoup pour ce partage, nous reviendrons vous rendre visite dans quelques mois pour avoir de vos nouvelles ! Nous vous souhaitons beaucoup de succès

Alexandra ATTALAUZITI, directrice ADNR Formations

Aller au contenu principal