Via un reportage, ADNR Formations met à l’honneur ces apprenants qui ont passé leur mémoire. Nous vous présentons Isabelle qui nous a proposé un mémoire très enrichissant sur l’accompagnement et la posture du praticien naturopathe lors d’une consultation

Bonjour Isabelle,

Tout d’abord bravo pour votre réussite de soutenance de mémoire. Merci d’accepter de nous en parler et de partager avec nos lecteurs. Quel était votre thème de mémoire, pourquoi l’avoir choisi ? :

Bonjour et merci de vos compliments. Mon choix s’est porté sur « L’accompagnement et la posture du praticien naturopathe lors d’une consultation ».

Quels axes avez-vous décidé de mettre en avant ? :

J’ai souhaité aborder « le » juste accompagnement indispensable à des échanges harmonieux. Chacun devant trouver sa place dans cet échange relationnel avec une remise en question permanente.

Dans l’élaboration de votre mémoire avez-vous eu contact avec des professionnels de santé et/ou des professionnels de la naturopathie pour compléter l’accompagnement de l’équipe pédagogique ?

La rédaction de mon mémoire a été réalisée essentiellement par mes recherches : lectures, conférences, intérêt pour le sujet depuis quelques années. Lise Bourbeau entre autres, que je lis depuis longtemps et qui est pour moi une belle référence en matière de développement personnel. J’ai également su m’appuyer sur les modules ADNR : communication, psychologie et fondamentaux de la naturopathie, j’ai eu recours au site du Syndicat des Professionnels de la Naturopathie en ce qui concerne la présentation de la « déontologie et des bonnes pratiques d’un naturopathe. »

Comment voyez vous votre évolution dans le milieu de la naturopathie maintenant que vous avez réussi votre formation ? Pensez-vous ouvrir un cabinet ? Devenir salarié ? …

Mon but est d’ouvrir mon cabinet -en portage salarial dans un premier temps- et également de proposer divers ateliers de groupes (massages, gestion du stress : Fleurs de Bach®, méditation, techniques de sophrologie, cohérence cardiaque…) afin d’intervenir également au sein d’entreprises, d’institutions (hôpitaux de jour, EHPAD) et d’associations. Tout reste à affiner.

Pensez-vous générer des synergie avec d’autres professionnels ?

Je suis déjà en contact avec différents professionnels, naturopathes, sophrologues, médecins… afin de travailler en synergie, un échange où ils pourront devenir des prescripteurs.

Au cours de ces quelques mois passés en votre compagnie nous avons eu à cœur de partager avec vous un maximum de connaissances. Et encore une fois, bravo pour votre réussite. Pour conclure, si vous aviez quelques mots pour votre école, quelques seraient-ils ?

J’ai dû suivre ma formation uniquement en e-learning par « nécessité géographique ». Ce n’est pas toujours simple, il faut une bonne dose d’énergie mais l’accompagnement ADNR, la facilité d’échanger et d’être boostée permet une motivation à toute épreuve. Merci pour tout cela.

Merci beaucoup pour ce partage, nous reviendrons vous rendre visite dans quelques mois pour avoir de vos nouvelles ! Nous vous souhaitons beaucoup de succès

Alexandra ATTALAUZITI, directrice ADNR Formations