Via un reportage, ADNR Formations met à l’honneur ces apprenants qui ont passé leur mémoire. Nous vous présentons Emilie qui nous a proposé un mémoire très enrichissant sur les troubles du sommeil.

Bonjour Emilie,

Tout d’abord bravo pour votre réussite de soutenance de mémoire. Merci d’accepter de nous en parler et de partager avec nos lecteurs. Quel était votre thème de mémoire, pourquoi l’avoir choisi ? 

J’ai choisi le thème des troubles du sommeil. C’est un vaste sujet… Je constatais autour de moi que beaucoup de personnes subissent des insomnies. C’est donc très naturellement que j’ai souhaité approfondir ce sujet, que nous pouvons qualifier de fléau de société. Je suis totalement persuadée que mes investigations autour du thème me seront d’une grande utilité dans ma pratique de Conseillère en Naturopathie.

Quels axes avez-vous décidé de mettre en avant ?

J’ai souhaité organiser mon mémoire en 2 grandes parties : tout d’abord une analyse du fonctionnement du sommeil. On ne peut agir efficacement que lorsque l’on connaît parfaitement le trouble que nous devons accompagner. Et dans un deuxième temps, j’ai souhaité exposer toutes les solutions (et elles sont nombreuses !) dont nous disposons en naturopathie.

Dans l’élaboration de votre mémoire avez-vous eu contact avec des professionnels de santé et/ou des professionnels de la naturopathie pour compléter l’accompagnement de l’équipe pédagogique ?

Non, je n’ai pas eu de contact direct avec ces professionnels. Néanmoins boulimique d’informations, je lis énormément d’articles ou de livres de professionnels.

Comment voyez vous votre évolution dans le milieu de la naturopathie maintenant que vous avez réussi votre formation ? Pensez-vous ouvrir un cabinet ? Devenir salarié ? …

Mon objectif était, depuis le départ, d’ouvrir mon cabinet après la validation de ma formation. Je suis en ce moment même en train d’organiser l’ouverture du cabinet ! J’ai, en parallèle, validé ma formation de praticienne sophrologue. Ce sont les deux facettes complémentaires de mon activité, que j’ai hâte de faire découvrir à mes futurs consultants. Je n’exclue pas l’idée de me former davantage, pour accroître ma boîte à outil, mais pour l’heure, place à la pratique !!

Pensez-vous générer des synergie avec d’autres professionnels ?

Oui, bien-entendu. Je pense qu’il est important de développer notre réseau. J’ai déjà plusieurs contacts avec des professionnels du bien-être, plusieurs pharmacies de mon secteur, et il y a un grand nombre de professionnels à aller rencontrer.

Au cours de ces quelques mois passés en votre compagnie nous avons eu à cœur de partager avec vous un maximum de connaissances. Et encore une fois, bravo pour votre réussite. Pour conclure, si vous aviez quelques mots pour votre école, quelques seraient-ils ?

Un grand merci à toute l’équipe pédagogique pour la qualité de cette formation, l’écoute et la bienveillance dont vous avez tous fait preuve. J’ai énormément appris, énormément grandi, et je me sens aujourd’hui professionnelle, grâce à l’équipe d’ADNR.

Merci beaucoup pour ce partage, nous reviendrons vous rendre visite dans quelques mois pour avoir de vos nouvelles ! Nous vous souhaitons beaucoup de succès

Alexandra ATTALAUZITI, directrice ADNR Formations

Aller au contenu principal