Via un reportage, ADNR Formations met à l’honneur ces apprenants qui ont passé leur mémoire. Nous vous présentons Céline qui nous a proposé un mémoire très enrichissant sur l’impact des émotions sur la santé et le rééquilibrage émotionnel par la naturopathie

Bonjour Céline,

Tout d’abord bravo pour votre réussite de soutenance de mémoire. Merci d’accepter de nous en parler et de partager avec nos lecteurs. Quel était votre thème de mémoire, pourquoi l’avoir choisi ? :

Me centrer sur la sphère émotionnelle qui apporte beaucoup d’éléments de compréhension dans chaque situation..

Quels axes avez-vous décidé de mettre en avant ? : J’ai souhaité aborder « le » juste accompagnement indispensable à des échanges harmonieux. Chacun devant trouver sa place dans cet échange relationnel avec une remise en question permanente.

Dans l’élaboration de votre mémoire avez-vous eu contact avec des professionnels de santé et/ou des professionnels de la naturopathie pour compléter l’accompagnement de l’équipe pédagogique ?

Au-delà des professionnels ADNR (dont une tutrice formidable), j’ai pu un peu partager mes questionnements avec 2 naturo’cops (connues via la formation).

Comment voyez vous votre évolution dans le milieu de la naturopathie maintenant que vous avez réussi votre formation ? Pensez-vous ouvrir un cabinet ? Devenir salarié ? …

Je suis déjà en cabinet depuis 1an (du fait de mon statut de psychologue et la pratique du shiatsu bien être) et j’envisage tout d’abord de proposer quelques conseils naturopathiques dans le cadre de mes suivis psychologiques (comme par ex : apaiser des angoisses avec les fleurs de bach) ou lors des temps de détente (en alliant la pratique du shiatsu bien être aux bienfaits des huiles essentielles). Je pense également proposer prochainement des ateliers : ateliers pour apprendre à composer une synergie aux huiles essentielles, atelier pour apprendre à mieux gérer son stress (avec des techniques de sophro, de relaxation…).

Pensez-vous générer des synergie avec d’autres professionnels ?

Très naturellement des connexions s’opèrent entre professionnels : il y a par ex déjà eu du lien avec une diététicienne pour travailler sur l’aspect psychologique des troubles alimentaires, ou encore avec une psychothérapeute pour réaliser les tests des enfants/adolescents que je suis, ayant des troubles dys et/ou précoces (un réseau est d’ailleurs en train de se créer pour accompagner ces enfants souvent en difficultés de toutes sorte et je ferai donc partie des professionnels à consulter dans le cadre de problématiques d’ordre psychologique, comme par ex une faible estime de soi), et enfin tout prochainement devrait se créer un partenariat avec un centre de cryothérapie afin de faire bénéficier aux personnes les bienfaits de la cryo associés à ceux du shiatsu bien être. Et j’ai encore pleins d’idées car j’apprécie beaucoup ce lien dans le travail et la richesse de nos diversités mais chaque chose en son temps !

Au cours de ces quelques mois passés en votre compagnie nous avons eu à cœur de partager avec vous un maximum de connaissances. Et encore une fois, bravo pour votre réussite. Pour conclure, si vous aviez quelques mots pour votre école, quelques seraient-ils ?

Une école au top : un contenu très riche, de nombreuses connaissances claires et précises, des formateurs très soutenant, à la fois très réactifs et très encourageants et cerise sur le gâteau : toujours très présents et ce même après la fin de formation (et ça, c’est très rare !) Un grand merci donc pour tout ce que vous apportez à chacun de nous mais aussi pour votre intérêt pour nous ensuite dans notre devenir professionnel et votre envie de rester en lien, en nous considérant comme des professionnels à part entière !

Merci beaucoup pour ce partage, nous reviendrons vous rendre visite dans quelques mois pour avoir de vos nouvelles ! Nous vous souhaitons beaucoup de succès

Alexandra ATTALAUZITI, directrice ADNR Formations