Via un reportage, ADNR Formations met à l’honneur ces apprenants qui ont passé leur mémoire. Nous vous présentons Cécilia qui nous a proposé un mémoire très enrichissant sur l’accompagnement naturopathique des troubles de la fertilité.

Bonjour Cécilia,

Tout d’abord bravo pour votre réussite de soutenance de mémoire. Merci d’accepter de nous en parler et de partager avec nos lecteurs. Quel était votre thème de mémoire, pourquoi l’avoir choisi ? :

Le thème de mon mémoire était l’accompagnement naturopathique des troubles de la fertilité.
Je n’ai pas connu de troubles de la fertilité à titre personnel mais j’ai en revanche souvent rencontré des femmes qui étaient dans cette problématique. Je n’avais jamais pensé que la naturopathie pouvait leur venir en aide dans ces troubles. Pour moi il s’agissait d’un problème physique que seule la médecine allopathique pouvait résoudre. Lorsque j’ai commencé la formation, je me suis rendu compte que notre mode de vie, notre façon de nous nourrir ou encore notre rapport au stress avaient un impact considérable sur le fonctionnement de notre corps et notamment notre fonction de reproduction mais que peu de personnes en avaient conscience. J’ai donc choisi ce thème de mémoire.

Quels axes avez-vous décidé de mettre en avant ?

Dans mon mémoire, j’ai d’abord choisi de parler des troubles chez la femme ainsi que chez l’homme, car ces derniers sont tout autant impactés, en indiquant pour chacun les causes physiques, environnementales et psychologiques existantes. J’ai ensuite traité des différents types de prises en charge via la médecine traditionnelle et en dernier lieu, du bénéfice de la naturopathie sur ces prises en charge, tout en rappelant que la naturopathie ne remplace en aucun cas la médecine allopathique.
Il s’agit d’une aide complémentaire.

Dans l’élaboration de votre mémoire avez-vous eu contact avec des professionnels de santé et/ou des professionnels de la naturopathie pour compléter l’accompagnement de l’équipe pédagogique ?

Je n’ai pas contacté de professionnels de santé ou de la naturopathie. Mes recherches m’ont permis d’accéder à des entretiens donnés par des médecins sur ce sujet, à des naturopathes spécialisés dans les troubles de la fertilité et à plusieurs études.

Comment voyez vous votre évolution dans le milieu de la naturopathie maintenant que vous avez réussi votre formation ? Pensez-vous ouvrir un cabinet ? Devenir salarié ? …

J’ai pour objectif d’ouvrir mon cabinet et peut-être de faire évoluer mon cursus d’accompagnante en hygiène de vie et naturopathie.

Pensez-vous générer des synergie avec d’autres professionnels ?

Mon travail m’amènera à toujours m’appuyer sur le diagnostic du professionnel de santé s’il existe déjà ou bien à proposer des programmes personnalisés en accord avec ce dernier. Donc je ne travaillerai jamais réellement seule.

Au cours de ces quelques mois passés en votre compagnie nous avons eu à cœur de partager avec vous un maximum de connaissances. Et encore une fois, bravo pour votre réussite. Pour conclure, si vous aviez quelques mots pour votre école, quelques seraient-ils ?

J’ai pris un réel plaisir à suivre ce cursus, à assister aux classrooms ou à poser des questions sur le forum. Les cours n’ont pas toujours été faciles à assimiler mais aujourd’hui je me sens très bien formée. L’équipe ADNR est bienveillante et toujours disponible pour nous répondre.

Merci beaucoup pour ce partage, nous reviendrons vous rendre visite dans quelques mois pour avoir de vos nouvelles ! Nous vous souhaitons beaucoup de succès

Alexandra ATTALAUZITI, directrice ADNR Formations

Aller au contenu principal