Cette peau d’orange, communément appelée cellulite, touche environ 98% des femmes, ses sites de prédilection étant le plus souvent autour des cuisses et du postérieur.

Cette peau d’orange est due essentiellement à une hypertrophie des lobules du tissu adipeux : les tissus se fibrosent peu à peu, emprisonnant ainsi de l’eau dont la conséquence la plus visible est un relâchement de la peau, l’effet capitonné pouvant être augmenté par une diminution de son élasticité. Des facteurs génétiques, hormonaux, veineux ou tout simplement liés à l’âge peuvent en être l’origine mais pas seulement.

En dehors d’une alimentation peut-être à revoir, comme une consommation élevée de sucres rapides ou d’acides gras saturés ( sucre, pain blanc, farine blanche, gâteaux, pizzas, viennoiseries, barres chocolatées, friandises en tout genre, sodas), certaines huiles essentielles, utilisées au quotidien peuvent venir à bout des capitons les plus rebelles.

Pour préparer votre huile de massage anticellulite, rien de plus simple : la synergie des huiles essentielles suivantes, de par leurs puissants principes actifs va permettre de drainer, de libérer les fibres coincées et d’accélérer la circulation :
Pour une quantité de 100 ml d’huile de massage, mettre dans un flacon doseur 100 ml d’huile végétale d’arnica, puis en huile essentielle:

  • 60 gouttes d’hélichryse italienne ( helichrysum italicum),
  • 60 gouttes de cèdre de l’Atlantique ( cedrus atlantica),
  • 50 gouttes de cyprès vert ( cupressus sempervirens),
  • 50 gouttes de citron ( citrus limonum)
  • 50 gouttes de pamplemousse ( citrus paradisii).

Il suffit ensuite d’appliquer 10 gouttes de ce mélange sur chaque zone à traiter en massages profonds avant la douche.

Rien ne vous empêche de plus de pratiquer une activité sportive, qui aura pour effet d’améliorer en sus l’esthétique.

En se contractant, les muscles activent la circulation sanguine. Faire travailler ses muscles régulièrement permet donc d’améliorer la circulation locale, tout en brûlant les calories : les graisses ne peuvent être ainsi stockées par l’organisme. Mieux vaut donc opter pour des sports choisis, à raison de 3 à 4 heures par semaine, plutôt que des séances intenses irrégulières : seule la régularité de la pratique d’une activité physique peut permettre, en complément d’autres mesures, de faire disparaitre cette peau d’orange.

D’autre part, le développement du tissu adipeux ainsi que les phénomènes de rétention d’eau peuvent avoir pour origine des facteurs hormonaux : une pilule mal adaptée, contenant trop d’estrogènes ou certains progestatifs peuvent accentuer l’effet « peau d’orange ».

Pensez à en parler à votre médecin.

* les huiles essentielles ont des propriétés spécifiques, avec parfois des effets secondaires mais ne se substituent en aucun cas à un traitement allopathique. En cas de doute, pensez à demander conseille auprès de votre médecin, pharmacien, praticien en Naturopathie, conseiller en aromathérapie.

Vous souhaitez avoir plus de connaissance en aromathérapie notre formatrice vous propose une formation en e-learning de 40 heures sur notre campus.

Vous êtes praticiens en Naturopathie et souhaitez vous former au massage bien être nous proposons plusieurs modules a commencer par le massage californien.

Type your Comment